L’asperge blanche, tendre et savoureuse, est un véritable alicament

 

Ses vertus sont nombreuses, raisons pour lesquelles elles ornent les plus belles tables depuis la nuit des temps…

Découvrez-les !

"
Asparagus officinalis

L’asperge blanche est hypocalorique…

Première bonne nouvelle, l’asperge blanche contient 94.9 % d’eau. Vous ne prenez donc aucun risque de prise de poids en la consommant.

Jugez plutôt : 100 g d’asperges ne contient que 18.6 Kcal !

Six belles asperges cuites pèsent environ 100 gr. Alors vite, n’hésitez pas à la cuisiner sous toutes les formes, la saison ne dure pas longtemps.

Le légume anti-âge par excellence.

Savoureuse, tendre et pleine de vitamines (B9, C et E), elle est considérée comme un véritable « alicament ».

La vitamine B9 est impliquée dans la croissance et le renouvellement cellulaire. Parfait pour les femmes enceintes et les personnes âgées, mais aussi pour tous ceux qui souhaitent conserver leur jeunesse le plus longtemps possible…

La vitamine C consolide les fibres de collagène et agit sur le système nerveux. Elle protège aussi les tissus, c’est l’antioxydant par excellence.

La vitamine E a un effet bénéfique sur le taux de cholestérol. Elle protège ou ralentit la maladie d’Alzheimer et est aussi très connue pour son rôle d’antioxydant.

Des oligo-éléments indispensables

Du calcium, du phosphore, du magnésium et de potassium, autant d’oligo-éléments indispensables pour la solidité des os et des dents, l’influx nerveux, la coagulation sanguine et la contraction musculaire.

Vous trouverez tous ces sels minéraux dans l’asperge blanche, ce qui renforce son attrait.

Autant de bonne raison de la consommer sans modération, dans toute sa fraîcheur de printemps, ou tout au long de l’année grâce à nos conseils de conservation.

« C’est joli, les asperges ; c’est gai ; on dirait la carte de visite du printemps – apportée dans une assiette.

Et quel aliment sain et léger ! » 

Charles Monselet, La cuisinière poétique (vers 1860).